La Lame de Dunwall est un livre présent dans Dishonored 2 et Dishonored : La mort de l'Outsider.

Emplacement[modifier | modifier le wikicode]

  • Dans Dishonored : La mort de l'Outsider, il est situé à divers emplacement :

Contenu[modifier | modifier le wikicode]

"[EXTRAIT D'UN ROMAN À QUATRE SOUS]
CHAPITRE 3


Daud fixait la lame du regard. Son plan s'était déroulé à la perfection, encore mieux qu'il n'aurait pu l'espérer. À vrai dire, l'opération entière avait été trop facile. Mais maintenant qu'il en avait terminé, il sentait en lui un vide que rien au monde ne pouvait combler. Il le savait avec une certitude qu'il l'effrayait.

Billie l' interpela depuis la pièce voisine. "Chef ?"

"Laisse-moi." Il ferma la porte avant qu'elle ne puisse ajouter quoi que ce soit. Il lui accordait plus de confiance qu'à n'importe qui d'autre, mais il n'était pas d'humeur à parler.

En essuyant la lame, il examina les marques laissées par le sang sur le tissu. Ce sang royal était identique à celui qu'il avait versé à maintes reprises auparavant. Les puissants n'étaient-ils pas censés être faits d'un sang différent ? D'un sang meilleur ?

Daud était fatigué. Tout le sang du monde ne pouvait changer ce qu'il ressentait. Il ne buvait pas par principe, et le sexe ne l'avait jamais intéressé. Rien ne pouvait soulager l'épuisement qui l'envahissait. Un sourire se dessina sur ses lèvres. La Lame de Dunwall, épuisée. Mais il y avait autre chose, un sentiment qu'il avait du mal à identifier.

Il avait regardé dans les yeux de Jessamine Kaldwin au moment où sa vie s'était échappée de son corps. À cet instant, une pensée lui avait traversé l'esprit. Il avait commis une erreur. On l'avais trompé. Une pensée futile. Elle était morte, qu'il le regrette ou non. Mais il avait vu son véritable visage se refléter dans les yeux de l'Impératrice ; il avait vu ce qu'il était réellement. Pas un assassin renommé, pas un grand façonneur de l'histoire. Juste un pion parmi tant d'autres dans un jeu dépassant sa compréhension."

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.